Transport et écologie : se déplacer de manière écoresponsable

#Ecocitoyenneté #Ecologie #TransportEcoresponsable

Selon la Fresque du climat, les moyens de transport sont responsables de 15% des émissions de gaz à effet de serre dans la planète bien qu’ils n’aient pas le même impact sur celle-ci. D’un point de vue personnel, la voiture est certes un bon moyen pour effectuer ses déplacements mais il est polluant. Quelles sont donc les meilleures alternatives pour se déplacer de manière écologique ?

Le déplacement personnel est une caractéristique essentielle de toute activité humaine surtout en ces temps particuliers. Elle entre désormais en tension avec la pollution générée selon le mode de transport utilisé. Les offres de transport varient de ville en ville et de région en région, et d’une manière générale l’usage de la voiture s’est largement démocratisé et généralisé pour tous type d’usage. Mais ses conséquences sur notre environnement nous imposent désormais un nouveau discernement et de donner plus de place aux modes de transports alternatifs. Voici donc les meilleures alternatives pour un déplacement écoresponsable :

La marche :

Penser à sa santé, c’est très important ! Pourquoi ne pas essayer la marche ? Il est conseillé de marcher 30 minutes par jour afin de se protéger des maladies du cœur. La marche soulage les maux de dos et permet de diminuer le taux du cholestérol dans le sang en brûlant des calories sans faire une activité physique intensive. Vous l’avez compris, la marche vous permet à la fois d’économiser l’argent du carburant et de vous tenir en bonne santé.

Le vélo :

Et quoi de plus écologique qu’un vélo ? En effet, il a plusieurs points positifs, le premier étant qu’il ne consomme pas d’énergie fossile lors de son utilisation comme c’est le cas pour les autres moyens de transport, par conséquent, il n’est pas polluant. Également, le vélo est le plus économique ; son prix est à la portée de tous notamment les vélos d’occasions ou de location dans certaines villes. Enfin, il est bon pour la santé étant donné que c’est du sport. Donc autant dire que le vélo est le meilleur moyen pour effectuer ses trajets courts en ville.

Les transports en commun :

Les transports en commun sont moins polluants que la voiture. Grâce aux bus principalement qui sont considérés comme le étant le premier moyen de transport en commun en France, mais aussi aux métro et tram dans les grandes villes, les routes connaissent moins d’embouteillage et moins de pollution de l’air par la simple réduction du nombre de voitures personnelles utilisées en contrepartie. De plus, ils sont rapides et coûtent toujours moins cher qu’une place en parking. Certes, les bus également sont polluants mais il est important de savoir qu’ils connaissent de plus en plus la transition vers du biogaz.

Le covoiturage :

Si malgré tout la voiture vous est toujours nécessaire, il peut y avoir une autre solution ; le covoiturage. Le fait d’opter pour le covoiturage, cela veut dire qu’il y a une voire deux voitures de moins sur la route, autrement dit, moins de pollution. De plus, le covoiturage permet d’économiser l’argent de poche et de voyager en ambiance.

Limiter ses voyages en avion et privilégier le train :

Certes, l’avion est plus commode que le train pour les longs trajets. Pour se rendre de Paris au sud de la France, un vol nécessite uniquement 1h30 alors que le train met plus d’heures. Cependant, la pollution de l’avion pendant cette courte durée est incomparable à celle du train. Selon le site Slate , pour ce trajet, l’avion pollue 45 fois plus que le train.

Pour plus d’idées écoresponsables, rejoignez la communauté CitizenWave via les liens suivants :