Entreprises

Chief Happiness Officer ou Happiness Manager : A la recherche du Bonheur au travail  

Dans les années 2000, on voit le métier de « Jolly Good Fellow » se développer dans la Silicon Valley.

Retour au blog

#Newjob #Happiness #RSE #Healthatwork  

Le concept du « Bonheur au travail » a été créé au début des années 2000 par Chade-Meng Tan, un ingénieur américain. Embauché par Google dans un premier temps, il s’intéressera au développement des personnes et leur bien-être au travail et changera de métier par la suite pour inventer la fonction de « Jolly Good Fellow » se traduisant en français par : Super Bon Camarade.  

Dans les années 2000, on voit le métier de « Jolly Good Fellow » se développer dans la Silicon Valley. Un peu plus tard, en 2015, il fait son apparition en France, principalement dans des structures start-ups. Il sera ensuite renommé en tant que « Chief Happiness Officer » (CHO) ou « Happiness Manager ».  

Le métier d’ «Happiness Manager » consiste à considérer le bonheur au travail et le bien-être des salariés comme un facteur de performance collective et individuelle au sein des entreprises. Aujourd’hui, seulement quelques formations sont proposées pour se former à ce nouveau métier… En effet, encore trop peu d’écoles ou de diplômes proposent ce type de cursus. Cependant, le poste d’Happiness Manager est de plus en plus prisé dans les recherches de job. C’est pourquoi CitizenWave a décidé d’enquêter un peu plus sur ce métier en répondant à diverses questions afin d’en savoir un peu plus 

 

Mais alors, en quoi le métier de CHO consiste-t-il concrètement ? Quels sont les profils recherchés pour ce type de poste ? Et enfin, quels sont les avantages pour les entreprises d’intégrer un métier comme celui-ci ?  

Afin d’en savoir plus sur ce “nouveau” métier, nous allons répondre à ces questions grâce à différents supports.  

1) Le métier d’Happiness Manager ?

Vous l’aurez bien compris, la recherche du bonheur au travail devient une question centrale de RSE pour les entreprises, petites ou grandes. Mais alors en quoi consiste les missions d’un poste comme celui-ci en entreprise.  

Le CHO a pour mission principale de faire régner le bonheur dans son entreprise. Pour cela, il doit avant tout s’assurer que chacun des salariés de l’entreprise est épanoui dans les missions qu’il doit mener à bien, est à l’aise à son poste de travail et dans ses relations avec ses collègues, de même qu’avec la hiérarchie. 

Afin que chacun ait accès à des conditions de travail optimales et agréables pour tous, le CHO joue un rôle de médiateur et de facilitateur dans l’entreprise. Cependant, il en va de la responsabilité et de l’envie de chaque collaborateur de contribuer au bien-être de leur structure !  

 

Voyons un peu plus précisément quelles sont ses principales missions dans l’infographie suivante :  

 

Missions du CHO

 

Les missions du CHO décrites dans cette infographie ne constituent pas la liste exhaustive de l’intégralité des missions qui devront être menées par le salarié exerçant le métier. 

Elles peuvent soit ne pas être menées, selon les besoins de l’organisation et le plan d’action du collaborateur en poste de CHO, soit complétées par d’autres missions prioritaires et en cohérence avec les attentes de l’organisation.  

Afin de poursuivre notre analyse, découvrons ensemble le profil nécessaire, et demandé par les entreprises, aux candidats souhaitant exercer le métier d’Happiness Manager.  

 

2) Les qualités espérées d’un un CHO ?  

Comme tout métier, le poste de CHO requiert un profil présentant certaines qualités et compétences définies. 

D’autant plus qu’il doit exercer les fonctions dautres métiers selon les situations : des qualités et compétences de RH dans la gestion de relation et de conflit, de communicant.e lorsqu’il s’agit d’assurer la transparence et la cohésion d’équipe ou encore de santé lorsqu’il s’agit de s’assurer du bien-être des collaborateurs dans l’entreprise, etc.. 

Cependant il n’existe pas de profil « parfait » pour le rôle d’Happiness Manager. Au même titre que la liste précédente, exposant les principales missions du CHO, ses qualités/compétences peuventelles aussi, être différentes et évoluer en fonction des besoins de l’organisation et du profil ce dernier.  

 

Nous allons en découvrir certaines dans la prochaine infographie détaillant les qualités (non exhaustives) essentielles au profil du CHO en entreprise😊 :

 

 

Qualités et compétences du CHO

 

 

 

Vous l’aurez compris ce métier requiert des qualités et des compétences tant sur le plan relationnel et communicationnel que sur le plan organisationnel.  

Mais concrètement, maintenant que l’on en sait un peu plus sur les missions et le profil du CHO, quels sont les avantages pour les organisations de mettre en place un métier comme celui-ci.  

 

3) Les avantages d’un CHO pour une organisation :  

Les questions du turn-over et de taux d’absentéisme en entreprise se posent évidemment, et avoir une personne en charge de la construction d’une ambiance de travail propice à l’épanouissement professionnel s’avère essentiel pour réduire les chiffres liés à ces problématiques 

En effet, selon une nouvelle étude menée par le département d’économie de l’Université de Warwick au Royaume-Uni, la productivité augmenterait de 37% lorsque les salariés sont heureux dans leur entreprise.  

De même qu’il est écrit dans l’ouvrage « The Happiness Advantage » de Shawn Anchor, auteur américain, conférencier connu pour son plaidoyer en faveur de la psychologie positive et fondateur de Good Think« le bonheur en entreprise {…} entraîne également une myriade d’améliorations quant à la santé et la qualité de vie des salariés ».  

Ces études approfondies permettent de constater les bienfaits de la mise en place de ce nouveau métier en entreprise d’un point de vue quantifiable.  

Cependant, des sujets comme l’amélioration de la marque employeur et de référencement quant au recrutement rentrent aussi en compte. Désormais, le salaire n’a plus une place prépondérante dans les motivations des futurs collaborateurs, là où l’ambiance de travail et les valeurs diffusées par l’entreprise deviennent des critères importants pour aboutir à l’embauche.  

C’est pourquoi, afin de se distinguer de la concurrence et d’attirer par la même occasion les nouveaux talents, la création d’un poste de Happiness Manager constitue un réel avantage pour les entreprises souhaitant répondre à ces besoins.  

 

CitizenWave apporte une solution digitale interne permettant de faciliter la mise en place d’un poste comme celui-ci.  

A l’aide de sa plateforme collaborative dédiée au sujet de RSE et de développement durable, d’implication des collaborateurs et du bien-être au travail et d’amélioration du cadre professionnel de façon globale, le CHO pourra facilement mettre en place ses actions internes en accord avec les objectifs de l’entreprises et les besoins exprimés des collaborateurs.  

En effet, l’application CitizenWave permet à un CHO de booster ses actions internes en impliquant directement les collaborateurs, le tout en centralisant dans la plateforme  

  • Les actions et informations internes ; 
  • Les remontées des collaborateurs sur des sujets précis ;  
  • L’impact de chacun des projets et la pertinence des sujets abordés grâce à la partie “Analytics de la plateforme ;  
  • Des animations internes portées sur le bien-être et la cohésion des différents services ; 
  • Etc…  

    Pour en savoir plus sur les différentes possibilités d’utilisation de la plateforme en entreprise, contactez-nous à l’adresse suivante :  

    Ce sera un plaisir nos équipes d’approfondir sur le sujet avec vous et d’apporter une réelle solution facilitant la mise en place du Bonheur au travail.  

     

    Sources :  

    Études du Département d’économie de l’Université de Warwick, au Royaume-Unis : https://warwick.ac.uk/fac/soc/economics/staff/dsgroi/impact/hp_briefing.pdf 

    Site Manager-Go : https://www.manager-go.com/ressources-humaines/chief-happiness-officer.htm 

    Article les échos : https://devancerdemain.lesechos.fr/talents-de-demain/-happiness-officers-l-amelioration-de-l-environnement-de-travail-par-les-collaborateurs_a-227-5630.html 

    Article et vidéo témoignage d’un CHO – Blog de FranceTvInfo : https://blog.francetvinfo.fr/ondes-positives/2018/06/11/happiness-manager-createur-de-bonheur-au-travail.html 

    Sources origine du métier de CHO : https://fr.wikipedia.org/wiki/Responsable_du_bonheur#Origine 

    Pour en savoir plus sur les formations, les diplômes requis et les débouchés du poste de CHO : https://www.cidj.com/metiers/chief-happiness-officer 

     

    Vous devriez aimer : Intrapreunariat et RSE : Une démarque innovante et durable

    Envie d’accélérer votre engagement sociétal ?
    DEMANDEZ UNE DEMO !

    17-04-2020

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour au blog